yooung-university-student-studying-for-exams-U7WMVK5

Comment se préparer à passer les concours ACCES et SESAME ?

Les concours ACCES et SESAME figurent parmi ceux qui attirent le plus dans l’enseignement supérieur. Aujourd’hui, des milliers de lycéens en classe de terminale passent ces concours dans l’espoir d’intégrer une grande école de commerce après le Bac. Pour espérer y réussir, le candidat devra justifier d’une préparation complète, organisée, rigoureuse, et surtout efficace. Voici quelques astuces à mettre en pratique pour bien se préparer à ces concours.

Obtenir le plus de renseignements possible et se mettre en condition 

Les élèves de terminale qui veulent passer les concours ACCES et SESAME doivent, avant toute chose, se renseigner sur les écoles à intégrer afin de ne sélectionner que celles qui attribuent des coefficients élevés aux matières qu’ils maitrisent le plus. Ils devront également se renseigner sur la nature, les modalités de notation et de correction des épreuves propres à chaque concours. Cette démarche leur permettra d’optimiser leurs chances de réussite. 

Les candidats devront également justifier d’une excellente capacité d’anticipation. Ils doivent commencer à s’exercer très tôt, dès le début de l’année de terminale, à l’aide des annales officielles des concours. Cela leur permettra de réaliser qu’ils devront passer un test important après le Bac. Ils doivent également penser à bien réviser les matières à forts coefficients, sans risquer de les prioriser au détriment des autres matières. 

Effectuer un stage de préparation (révisions, concours blanc, oraux, gestion du temps) pourrait s’avérer utile. Il ne faut donc pas s’en priver.

Bien travailler sa personnalité pour réussir la phase orale 

 Une fois déclarés admissibles après la phase écrite, les futurs étudiants doivent penser à se préparer pour l’épreuve orale. Pour la plupart des écoles, le candidat devra s’exprimer en Anglais. Il faudra donc travailler ses notions dans la langue pour éviter le stress le jour des épreuves. 

En dehors de la maitrise de l’Anglais, les candidats doivent également travailler leurs timidités. En effet, ils passeront un entretien de motivation. Pour faire bonne impression, ils doivent s’entrainer à tenir une discussion avec un inconnu tout en s’assurant de ne pas se laisser intimider. Ils peuvent également suivre des séances de coaching en art oratoire pour apprendre à dominer leurs angoisses et le tract. Ils doivent identifier leurs points forts et leurs faiblesses. 

En somme, il faut retenir qu’avant tout engagement, les futurs candidats doivent s’informer et se familiariser avec l’environnement des écoles pour lesquelles ils ont postulé. Pour cela, ils peuvent participer aux journées portes ouvertes et mettre à profit ces moments pour poser des questions aux élèves de ces écoles.

comments

Comments

Publications similaires